Icon Check Horaires Twitter Envoyer Recherche Lecture Linkedin Téléphone Facebook Email Devis Fermer Logo Cerfrance Long Arrow Arrow Agence Mon compte Information
Toutes les actualités

08 novembre 2021 - Performance & Conseil en stratégie

Mieux se connaître pour mieux communiquer et travailler ensemble

installation-reprise-conseil-viticulteur-cognac

La communication est l’une des clés fondamentales pour assurer une bonne cohésion d’équipe, qu’elle soit entre associés, avec ses salariés ou entre les salariés.

Pourtant, chacun d’entre nous a déjà remarqué les difficultés rencontrées pour entrer en communication avec certaines personnes. Certains individus vous effraient, vous impressionnent ou vous agacent, ce qui suscite en vous des attitudes et des émotions qui affectent vos comportements et vos relations. Pour autant, vous aimeriez mieux contrôler les messages que vous adressés à vos interlocuteurs pour rendre vos échanges plus fluides et efficaces.

Apprendre à se connaître et comprendre son fonctionnement

La communication passe avant tout par la connaissance de soi, mais aussi de son interlocuteur, de ses valeurs, de ses leviers de motivation, de démotivation, de son mode de fonctionnement : mieux se comprendre soi-même, mieux comprendre les autres, afin de mieux communiquer.

Pour ce faire, des méthodes existent et peuvent être mises en œuvre, tel que l’OPR (Optimisation du Potentiel Relationnel) créée par la société Vakom et utilisée dans les réseaux Cerfrance depuis de nombreuses années. Cet outil permet de mettre en évidence votre style de communication, au travers de quatre profils différents, basés notamment sur la motivation : besoin d’être reconnu, besoin d’être aimé, besoin de sécurité, besoin de résultat.

  • Une personne qui fonctionne prioritairement en profil « Résultats » est dans l’amélioration permanente, l’atteinte d’objectif, le challenge, la prise de décision rationnelle basée sur la logique et la recherche d’efficacité. Elle peut être source de stress pour son entourage en mettant une forme de pression continue en s’attachant aux objectifs et à la réussite.
  • Avec un profil « Etre reconnu », la nouveauté, la globalité, la créativité sont à l’honneur. Ces personnalités sont enthousiastes, énergiques et optimistes, pouvant aussi générer un sentiment de confusion ou de dispersion pour les proches. Fonctionnant à l’intuition, elles montrent une grande confiance en elles et ont besoin d’être des décideurs.
  • Un troisième profil met en avant la « Sécurité ». La recherche du détail, de précision, d’anticipation, d’organisation et de rigueur font de ces personnes des interlocuteurs fiables, discrets, progressant par étape mais qui n’aiment pas les changements et les prises de risques.
  • Pour le dernier profil, « être aimé » est le moteur du quotidien en mettant en avant la relation à l’autre, la convivialité, le souhait de servir et d’être utile, le faire plaisir aux autres. La gestion de conflit les rend mal à l’aise, les incitant à jouer le rôle de médiateur si nécessaire

Chacun de nous utilise ces quatre profils, mais identifier celui, ou ceux, dominant pour vous permet de mieux vous connaître, analyser votre style relationnel, puis de comprendre le fonctionnement des autres afin d’adapter votre mode de communication. Des nuances sont à apporter pour tenir compte de l’histoire et des évolutions de chacun. Ainsi, nous disposons d’un profil naturel, lié à notre identité profonde, mais nous développons également un profil imposé, où l’impact de son environnement, professionnel ou personnel, influence son mode de fonctionnement.

Se connaître, connaître les autres, savoir gérer les complémentarités

Il n’existe pas de bons ou mauvais profils, chacun d’entre eux étant très complémentaires. A l’instar de la gestion de projets, chacun des profils trouve sa place et son importance : avoir des idées être créatif et entreprenant, savoir communiquer son projet et le faire partager, fixer des objectifs et trouver des solutions adaptées, avoir de la rigueur dans la réflexion et la mise en œuvre. Toutes ces facettes ont pleinement leur place dans le fonctionnement d’une entreprise pour en optimiser le potentiel. Nous souhaiterions tous disposer de l’ensemble de ces qualités, mais nous avons développé des domaines de préférence, où nous sommes plus efficients. Le développement d’alliance avec des profils différents devient alors une véritable richesse.

Mais cette complémentarité a un prix. Il convient d’être attentif aux différents profils représentés pour que chacun s’exprime pleinement. L’adaptation de la communication prend alors tout son sens. Comprendre qu’un profil centré sur la créativité peut trouver ennuyeux le détail et la précision apportés par un style plus rigoureux. Que la convivialité et le temps de partage, important pour certains, peuvent être perçus comme inefficaces pour quelqu’un attaché aux résultats en priorité. Pourtant, la cohabitation de ces profils est essentielle, et apprendre à adapter sa communication devient capital pour favoriser l’expression et la mobilisation de l’ensemble des acteurs de l’entreprise.

L’animation d’une réunion, par exemple, devra tenir compte des différents profils présents et combiner les attentes spécifiques des interlocuteurs. Certains seront attachés à l’aspect convivialité, d’autres auront besoin de précision sur les thèmes traités, ou d’innovation pour ne pas s’ennuyer voir de défis à relever. Pour une bonne cohésion d’équipe, la compréhension et l’écoute des attentes et priorités des acteurs sont essentielles et gage de performance au quotidien.

Connaître son style de communication est important pour le dirigeant et l’est tout autant au sein des équipes. La connaissance mutuelle des profils permet de comprendre les points d’attention à apporter dans le cadre collectif, en apportant à chacun des clés pour adapter sa relation à l’autre. Trop souvent, nous attendons le changement de l’autre pour améliorer la qualité de la relation. Pourtant, c’est en faisant évoluer soi-même son comportement que l’on permet également à l’autre de modifier le sien.

Une source d’optimisation du potentiel des entreprises

Le travail sur la connaissance des profils en équipe est un réel catalyseur dans le développement de relations saines et harmonieuses. Que ce soit entre associés dans le cadre d’une nouvelle intégration, ou avec ses salariés pour redynamiser la vie d’équipe, cet exercice est vécu comme un rouage essentiel à la mise en place de bases de fonctionnement où chacun pourra pleinement exprimer son potentiel.

Cette prise de conscience individuelle et collective peut être un élément facilitant la cohésion de l’équipe, et le chef d’entreprise pourra alors utiliser les bons leviers avec chacun de ses salariés, et s’assurera ainsi de la bonne complémentarité de son équipe. Sur un projet spécifique au sein de l’entreprise, il peut être opportun de constituer une équipe en fonction des compétences de chacun et de leurs complémentarités.

La gestion des différences est aujourd’hui au cœur du management des salariés, de la gestion des équipes et du fonctionnement entre associés. Pour optimiser ses complémentarités, véritables richesses des entreprises, il convient de bien les connaître, d’intégrer ces concepts dans les relations au quotidien pour en assurer la meilleure utilisation dans un climat où chacun se sentira écouté et compris. Les conditions seront alors réunies pour mettre en valeur les forces de chacun en étant vigilants aux attentions à apporter pour créer une véritable dynamique d’optimisation.

« Nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents » Gandhi

Par Jérôme ROUGER, Consultant Stratégie et Relations Humaines chez Cerfrance Poitou-Charentes

Article issu du magazine UGVC septembre 2021